Skip Navigation Links
Vous êtes ici : Accueil » Épilepsie » Types de crises
Skip Navigation Links

Mois de l'épilepsie
 

Devenir membre
 

Journal le Survol
 

Types de crises

Il existe de nombreux types de crises d'épilepsie. Néanmoins, les types de crises d'épilepsie sont classées selon deux grandes catégories: les crises généralisées et les crises partielles ou focales. Les crises généralisées touchent les deux hémisphères du cerveau, alors que les crises partielles ou focales touchent seulement une région du cerveau. Il est possible qu'une crise d'épilepsie commence dans une partie du cerveau et se propage par la suite à l'ensemble du cerveau, ce type de crise est appelée crise d'épilepsie généralisée secondaire. Les caractéristiques et la fréquence des crises d'épilepsie varient considérablement d'un individu à l'autre. De plus, différents types de crises peuvent survenir chez un même individu.

Voici un bref apperçu des types de crises les plus connues:

Crises généralisées - Toniquo-clonique

 

  • Durée moyenne: 2 à 5 minutes
  • Perte de oonsciente
  • Évolue en trois phases:

1. Phase tonique: cri ou gémissement, chute et raidissement de l'ensemble des muscles du corps. La respiration est difficile en raison du raidissement des muscles du tronc et du manque d'oxygène, la peau peut prendre une couleur bleue ou grise.

2. Phase clonique: convulsions et contraction de l'ensemble des muscles du corps. Il peut y avoir salivation abondante, morsure de la langue et perte de contrôle de la vessie et/ou de l'intestin.

3. Phase de récupération: arrêt des convulsions et la respiration reprend un rythme normal. La personne reste inconsciente pendant quelques minutes. Il peut y avoir confusion, fatigue et maux de tête quelques minutes voir quelques heures après la crise.

Absence:

  • Durée moyene: 5 à 15 secondes
  • Altération de l'état de conscience
  • La personne fixe le vide
  • Peut souvent passer inaperçue, car la personne semble être dans la lune
  • À l'occasion, il peut y avoir clignement des paupières et révulsions des yeux
  • Accompagnée de très peu de mouvements
  • Si on lui parle, la personne ne répond pas
  • Touche souvent les enfants

Absence atypique

  • Durée: plus de 20 secondes
  • Altération incomplète de l'état de conscience
  • Simliare à la crise d'absence typique, mais se manifeste par davantage de mouvements saccadés ou automatiques
  • Associée à d'autres types de crises et à un système nerveux endommagé
  • Touche généralement les enfants ayant un retard de développement

Atonique:

  • Perte de conscience
  • Perte du tonus musculaire durant quelques secondes qui peut entrainer une chute soudaine
  • Apparition fréquente durant l'enfance

Tonique:

  • Perte de conscience
  • Contractions musculaires de courte durée, mais non accompagnées de convulsions
  • Apparition durant l'enfance en général

Clonique:

  • Perte de conscience temporaire suivie de confusion
  • Secousses musculaires du corps
  • Perte de contrôle de la vessie et/ou de l'intestin
  • Apparition dès le jeune âge, avec le temps, les crises cloniques peuvent se transformer en crises tonico-cloniques

Myoclonique:

  • Aucune perte de conscience
  • Secousses musculaires brusques et intents d'une partie ou de l'ensemble du corps pouvant entrainer une chute
  • Les crises myocloniques peuvent survenir isolément ou en série
  • Associée à plusieurs formes distinctes d'épilepsie chez l'enfant ou l'adolescent

Crises partielles ou focales

Partielle simple:

  • Aussi appelée « aura », la crise partielle simple peut-être précurseur d'une crise d'épilepsie plus grave( ex: crise tonico-clonique ou crise partielle complexe)
  • Durée: quelques secondes
  • Aucune perte de conscience, la personne reste éveillées et consciente
  • Appartition de sensations inhabituelles:

1. Secousses musculaires d'une partie du corps (ex: jambe, bras)

2. Phénomènes sensitifs (ex: visuels, olfactifs, gustatifs, auditives etc.)

3. Impressions particulières (ex: déjà-vu ou déjà-vécu)

Partielle complexe:

  • Durée moyenne: quelques secondes à deux minutes
  • Altération de l'état de conscience suivie d'amnésie post-crise
  • La personne ne réagit pas, parait égarée, est incapable de parler et peut marmonner
  • Peut être accompagnée de mouvements involontaires ou semi-involontaires innapropriés à la situation, par exemple: la personne peut tirer sur ses vêtements, ramasser des objets, marcher sans but, agiter ses doigts, avoir l'air de chercher quelque chose etc.
  • La crise peut être suivie d'une assez longue période de confusion et de fatigue
  • Les mêmes actions se reproduisent généralement à chaque crise

Source: Alliance canadienne de l'Épilepsie, Épilepsie Canada et Épilepsie section de Québec


1411, boulevard Père-Lelièvre
Québec, QC, G1M 1N7
Tél.: (418) 524-8752 | Fax.: (418) 524-5882

Fier partenaire de



© Épilepsie section de Québec 2017


La Grange à Web développée par Axialmedia,  Se connecter